top of page
pexels-pixabay-65665.jpg

Les troubles Myofonctionnels Oro-Faciaux 

Les principales fonctions oro-faciales sont : la ventilation (respiration nasale) ; la succion ou mastication selon l'âge ; la phonation (parole/articulation) ; la déglutition ; la position de repos de la langue, des lèvres et des dents. 

Les troubles myofonctionnels oro-faciaux (TMO) se manifestent par l'altération d'une ou plusieurs de ces fonctions. Le logopède est habilité à traiter l'ensemble des dysfonctions oro-faciales.

"La fonction modèle l'organe"

Théorie des matrices de Moss (1968)

Un trouble oro-myofonctionnel aura alors un impact sur le développement des structures oro-faciales et de la voie aérienne supérieure (fosses nasales, bouche, pharynx, larynx). Les conséquences ? Hypodévelopement maxillaire ; encombrement dentaire ; trouble articulatoire ; risque de troubles ventilatoires durant le sommeil (apnées) ....

La thérapie Oro-Myofonctionnelle

La thérapie myofonctionnelle est une rééducation neuro-musculaire et sensori-motrice destinée à corriger les habitudes pathologiques liées aux diverses fonctions oro-faciales (respiration, position de repos labio-lingual, déglutition, mastication, phonation). L'objectif final du traitement est de favoriser la normalisation du développement des structures crânio-faciales et de leurs fonctions.

 

La thérapie myofonctionnelle peut être proposée à tout âge*, en pré et post frénectomie, en pré et post chirurgie maxillofaciale, avant ou durant un traitement orthodontique, suite à une adénoïdectomie ou amydalectomie, dans le cadre d'un syndrome (hypotonie, hypertonie), d'une paralysie faciale, en présence de parafonctions néfastes (ex. Bruxisme), ou d'une dysfonction temporo-mandibulaire ...

*L'intervention dès le plus jeune âge, en prévention, permettrait de réduire le risque de chronicisation de comportements non physiologiques et donc de perturbation de la croissance des structures. 

Quels outils votre logopède emploiera au cours du traitement ?

Thérapie manuelle, techniques de proprioception, prescription d'exercices thérapeutiques, éducation thérapeutique pour une autonomisation dans la gestion des tensions/troubles (planches anatomiques, prise de consciences des habitudes néfastes ...); éducateurs fonctionnels afin de pérenniser les fonctions de nuit. Les troubles OMF ont un impact sur la posture globale, la prise en charge se doit d'être holistique. 

Bien respirer pour Bien vivre

La fonction "respiration" est le socle des autres fonctions oro-faciales.
Sans ventilation nasale, la langue ne pourra se positionner de manière à encourager la croissance harmonieuse des structures.

Nombreuses sont les conséquences néfastes induites par la ventilation buccale. 

Un enfant sur deux présente une ventilation buccale (Felcar, Bueno, Massan, torezan et cardoso 2010)

Causée par des rhinites allergiques (encombrement nasal fréquent) ; une obstruction des voies aériennes (ex : végétations, amygdales) ; ou par une mauvaise habitude sans autre cause apparente, la ventilation buccale doit être dépistée au plus tôt ! 

La collaboration est alors primordiale entre le logopède/orthophoniste et les autres professionnels de santé : pédiatre, médecin traitant, ORL, dentiste, orthodontiste, chirurgien maxillo facial, kiné et ostéopathe/chiropracteur...

Perturbation de la croissance des structures cranio-faciales

Position linguale et labiale non physiologique

Sommeil peu réparateur 

&

Risque de SAHOS*

Ventilation buccale 

Perturbation de la posture corporelle

Diminution apport en Oxyde Nitrique (NO)

Formé dans les sinus paranasaux

-> saturation en oxygène plus faible 

Sécheresse buccale 

Risque de trouble articulatoire

La TMOApnées du sommeil

Symptômes d'un SAHOS : ronflement, arrêts repiratoires, ventilation buccale, sommeil peu réparateur (fatigue en journée, somnolence) ...

 

La prise en charge pluridisciplinaire est indispensable au traitement du Syndrome d'Apnée Hypopnée Obstrucif du Sommeil (SAHOS). 

La thérapie oro-myofonctionnelle dans le cadre d'un SAHOS pourra être proposée en première intention ou en complément d'un traitement de type CPAP, orthodontie, chirurgie ... selon les analyses du test du sommeil et les différents bilans (anatomique/orthodontique et fonctionnel). 

 

La recherche scientifique actuelle démontre que la thérapie myofonctionnelle peut diminuer l'indice d'apnée-hypopnée d'environ 50 % chez l'adulte et de 62 % chez l'enfant. Chez les adultes, la saturation en oxygène, les ronflements et la somnolence s'améliorent également (Macario Camacho & al.,2015).

La régularité de la thérapie et la motivation du patient sont primordiales. Par ailleurs, pour une efficacité de la thérapie myo-fonctionnelle les structures osseuses doivent être suffisamment développées

 

Le dispositif Brizzy permet un dépistage à domicile du SAHOS, puis un suivi de l'évolution du syndrome au cours de la thérapie afin d'ajuster au mieux le traitement. Travail en partenariat avec la sleep-clinic : Centre de dépistage Pep's Périnat, 1150 Woluwe St Lambert

Ressources scientifiques : 

1. Baxter, R., Lashley, A., & Rendell, N. R. (2021). Tongue Restriction Questionnaire: A New Screening Tool to Identify Tongue-Tied Patients. Compendium of continuing education in dentistry (Jamesburg, N.J. : 1995), 42(3), e1–e4.

2. Jean-Marie Berthelot, Christian Vacher, Dysfonctionnement de l’appareil manducateur,Revue du Rhumatisme Monographies,Volume 88, Issue 4,2021,Pages 293-297,ISSN 1878-6227, https://doi.org/10.1016/j.monrhu.2021.04.003.

3. Camacho, M., Certal, V., Abdullatif, J., Zaghi, S., Ruoff, C. M., Capasso, R., & Kushida, C. A. (2015). Myofunctional Therapy to Treat Obstructive Sleep Apnea: A Systematic Review and Meta-analysis. Sleep, 38(5), 669–675. https://doi.org/10.5665/sleep.4652

4. Camacho, M., Guilleminault, C., Wei, J. M., Song, S. A., Noller, M. W., Reckley, L. K., … Zaghi, S. (2018). Oropharyngeal and tongue exercises (myofunctional therapy) for snoring: a systematic review and meta-analysis. European Archives of Oto-Rhino-Laryngology, 275(4), 849–855. https://doi.org/10.1007/s00405-017-4848-5

5. Chung Leng Muñoz, I., & Beltri Orta, P. (2014). Comparison of cephalometric patterns in mouth breathing and nose breathing children. International journal of pediatric otorhinolaryngology, 78(7), 1167–1172. https://doi.org/10.1016/j.ijporl.2014.04.046

6.Gallerano, G., Ruoppolo, G., & Silvestri, A. (2012). Myofunctional and speech rehabilitation after orthodontic-surgical treatment of dento-maxillofacial dysgnathia. Progress in orthodontics, 13(1), 57–68. https://doi.org/10.1016/j.pio.2011.08.002

7. González Garrido, M. D. P., Garcia-Munoz, C., Rodríguez-Huguet, M., Martin-Vega, F. J., Gonzalez-Medina, G., & Vinolo-Gil, M. J. (2022). Effectiveness of Myofunctional Therapy in Ankyloglossia: A Systematic Review. International journal of environmental research and public health, 19(19), 12347. https://doi.org/10.3390/ijerph191912347

8. Guimarães, K. C., Drager, L. F., Genta, P. R., Marcondes, B. F., & Lorenzi-Filhoy, G. (2009). Effects of oropharyngeal exercises on patients with moderate obstructive sleep apnea syndrome. American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, 179(10), 962–966. https://doi.org/10.1164/rccm.200806-981OC

9.Smithpeter, J., & Covell, D., Jr (2010). Relapse of anterior open bites treated with orthodontic appliances with and without orofacial myofunctional therapy. American journal of orthodontics and dentofacial orthopedics : official publication of the American Association of Orthodontists, its constituent societies, and the American Board of Orthodontics, 137(5), 605–614. https://doi.org/10.1016/j.ajodo.2008.07.016

10. Koka, V., De Vito, A., Roisman, G., Petitjean, M., Filograna Pignatelli, G. R., Padovani, D., & Randerath, W. (2021). Orofacial Myofunctional Therapy in Obstructive Sleep Apnea Syndrome: A Pathophysiological Perspective. Medicina (Kaunas, Lithuania), 57(4), 323. https://doi.org/10.3390/medicina57040323

11. Martinot-Randoux G. (1993). L'examen logopédique du respirateur buccal [Speech therapy assessment of mouth breathing]. Acta oto-rhino-laryngologica Belgica, 47(2), 209–213.

12. Messina, G., Martines, F., Thomas, E., Salvago, P., Fabris, G. B. M., Poli, L., & Iovane, A. (2017). Treatment of chronic pain associated with bruxism through Myofunctional therapy. European journal of translational myology, 27(3), 6759. https://doi.org/10.4081/ejtm.2017.6759

Guilleminault, C., & Huang, Y. S. (2018). From oral facial dysfunction to dysmorphism and the onset of pediatric OSA. Sleep medicine reviews, 40, 203–214. https://doi.org/10.1016/j.smrv.2017.06.008

13. Nicolai, C., & Limme, M. (1991). Bilan logopédique et exercices de rééducation chez le respirateur buccal [Evaluation of speech therapy and rehabilitation exercises in mouth-breathers]. Revue belge de medecine dentaire, 46(4), 59–66.

14. Prado, D. G. A., Berretin-Felix, G., Migliorucci, R. R., Bueno, M. D. R. S., Rosa, R. R., Polizel, M., Teixeira, I. F., & Gavião, M. B. D. (2018). Effects of orofacial myofunctional therapy on masticatory function in individuals submitted to orthognathic surgery: a randomized trial. Journal of applied oral science : revista FOB, 26, e20170164. https://doi.org/10.1590/1678-7757-2017-0164

15. Zaghi, S., Shamtoob, S., Peterson, C., Christianson, L., Valcu-Pinkerton, S., Peeran, Z., Fung, B., Kwok-Keung Ng, D., Jagomagi, T., Archambault, N., O'Connor, B., Winslow, K., Lano, M., Murdock, J., Morrissey, L., & Yoon, A. (2021). Assessment of posterior tongue mobility using lingual-palatal suction: Progress towards a functional definition of ankyloglossia. Journal of oral rehabilitation, 48(6), 692–700. https://doi.org/10.1111/joor.13144

bottom of page